...

 

 

Petite photo ... avec Cathy !

 

Mais qui est  ... Vincent ???

 

     Vincent est né le 9 mars 1977 et c'est à Pontarlier, petite ville située au cœur du Haut Doubs , petit coin frais entre lacs et montagnes, qu'il passera son enfance. Ses parents y résident toujours ( Denise sa maman est secrétaire, Daniel son papa à la tête d'une société et participe actuellement au conseil municipal de la ville), alors que lui et son épouse Catherine habitent désormais la station de Métabief.

Le noyau familial comporte également deux autres frères :  Régis et Franck  . Tout ce petit monde supporte bien sûr Vincent depuis ses premiers pas dans le sport !

 

 Biathlonnement parlant justement :

 

Premiers pas sur les skis  vers l'âge de 3-4 ans !

Premierclub : CSR Pontarlier

Premières courses en catégorie Benjamin

Etudes de sports- licence STAPS

 Aujourd'hui  Vincent fait partie de l'équipe A  de biathlon, il est employé par l'Armée de terre sous le titre de Sergent...

Il fait également partie de l'équipe Franche Comté Ski de Fond, et du Club des Skieurs Randonneurs de Pontarlier ( CSRP)

Parenthèse matérielle :

-skis, chaussures et fixations : Rossignol

-bâtons : Swix

-gants : Swix

-lunettes : Uvex

 

 Détails sportifs :

  -meilleurs classements, titres :  

*Champion du monde du relais en 2001 à Polkjuka,

*Médaille de Bronze en relais  JO Salt Lake en 2002, 

*une douzaine de 4ème place en Coupe du Monde,

*3ème de l'individuel en 2001 à Pokljuka,

* 2de place au Mass Start d'Oberhof en 2002,

*2de place de la poursuite d'Ostersund en 2005-20006

* victoire du sprint d'Oberhof en 2005-2006

*CHAMPION OLYPIMPIQUE pousuite JO Turin 2006

*Medaille de Bronze en relais JO Turin 2006

 

 

 -statistiques de tir : 

89% de réussite au tir couché

79% au tir debout

 

 

 

 

    Le biathlon  et Vincent, c'est déjà une histoire de quelques années ! Il a grandit les skis aux pieds et la cara pas loin !

 

 

 

    Le panier des beaux résultats était déjà bien rempli :  Champion du monde du relais en 2001 à Polkjuka, 3ème de l'individuel en 2001 à Pokljuka, 2nde place au Mass Start d'Oberhof en 2002 , médaillé de Bronze JO Salt Lake en 2002,  une douzaine de 4ème place en Coupe du Monde... tout de même !

Mais il y avait aussi des moments plus difficiles, l'éternelle remise en question du biathlète et du sportif en général .. Vincent , pourtant coéquipier modèle, était le « deuxième français » derrière un grand leader du nom de Raphael Poirée et il lui manquait individuellement ce « petit quelque chose qui faisait que .. ».

     Le mot d'ordre est alors le travail, encore et toujours s'entraîner, refaire les mêmes gestes, gagner en automatisme et en confiance : parce que si la force physique est une chose, le mental en est une autre, et l'association des deux donne le biathlon.

 

 

 

    Si le biathlète est seul pendant le temps de course, il y a toute une équipe derrière : techniciens et entraineurs ! préparation du matériel, séances d'entrainement .. c'est une « grande famille » unie dans et pour le sport..

Bref, "un pour tous, et tous pour un" il fallait « mettre une pige » à ces petits riens pour faire de grandes choses..

     Pendant ce temps là, un doubiste faisait son bout de chemin ! de courses en courses il grapille des places ... à la reprise 2005-2006 il monte sur la deuxième marche du podium de la poursuite d'Ostersund et  gravit celle qui lui manquait lors du sprint d'Oberhof.

 

 

 

    Vincent s'est enfin découvert  et a trouvé sa place : aux avants postes ! et quand on y goûte, on a qu'une envie c'est de se reservir !!  il fallait donc que la "sauce Defrasne" soit prête !

    En cette année olympique, une expression  était sur toutes les lèvres «  alors, vous nous ramènerez une médaille de Turin ? » .. Les supporters demandent, y croient dur comme or.. Vincent comme à son habitude garde les pieds sur terre, même si secrètement, l'envie est bien là, bien ancrée .. il espère aussi.... Aah l'appel de la médaille ...

    Le problème en biathlon est que tant que la ligne d'arrivée n'est pas franchie on n'est sur de rien, et vu que la ligne de départ n'est même pas dépassée  ... ....

    Bon en attendant, que faire ? mettre les bouchées double tenez donc ! 

 Et puis, on en parle, on en parle ... le 10 février est bientôt la ! puis le 11 avec la première course, la seconde ...

 

 

 

 

Et.....   ..... ....  vous connaissez la suite !

 

 

 

 

 

           Morale de l'histoire ?

«  la grenouille maîtresse de patience

a su attendre son heure.. quand

celle ci fut venue, même l'attaque du géant

n'a pu porter son envie en défaillance ..

d'un sprint rageusement disputé

un biathlète d'or est né »

 

 

 

 

 

 

tomtop | andoer | LEMFO | anet a8 | Roborock S50| xiaomi m365 | MXQ PRO | Bugs 5W | hubsan h501s x4 | Anet A6 | dobby drone | anet a8 3d printer review | trumpy bear | amazfit bip | populele | SONOFF